You are currently viewing Scie à onglet : comment la choisir ?

Vous voulez réussir à la perfection vos découpes d’angles ? La scie à onglet est l’outil par excellence. Multifonction, elle est indispensable aux bricoleurs dans le cadre de la pose de plinthes ou de tasseaux. Si vous avez besoin d’aide pour choisir la bonne scie à onglet, cet article vous explique tout. 

Qu’est-ce qu’une scie à onglet ? Quelle est son utilité ?

Avant de parler des différents modèles de scie à onglet, encore faut-il savoir ce que c’est. En quelques mots, il s’agit d’un outil destiné à couper des pièces de bois à la bonne dimension telles que des panneaux ou des planches. Elle permet entre autres d’effectuer des coupes de 45° ou de 90°. Pour ce faire, la scie à onglet est composée d’une table où s’installe un bloc moteur (pour les scies électriques) ainsi que d’une lame utilisée pour faire les découpes de manière précise.

Scie à onglet


Plutôt une scie à onglet manuelle ou une scie à onglet électrique ?

Pour vos découpes d’angles et vos coupes en biseau, vous avez le choix entre deux principaux types de scies à onglets : la version manuelle et la scie à onglet électrique. 

Ce qu’il faut savoir sur la scie à onglet manuelle

Comme son nom l’indique, la scie à onglet manuelle n’est pas équipée d’un moteur électrique. Malgré cela, elle permet de découper des angles de façon nette selon le modèle choisi. Ce type d’outils peut se décliner, à son tour, en deux versions : 

  • La scie avec boîte à onglet : se reconnaît par sa denture fine qui permet de découper les pièces en bois de manière précise. La boîte à onglet existe en plusieurs matériaux : en bois, en plastique ou encore en métal. Son utilisation est recommandée pour la découpe de pièces de petite section en raison de sa largeur de découpe limitée.
  • La scie avec bâti en métal : est dotée d’un cadre placé sur un châssis mobile formant en tout un bâti en métal. Le châssis peut se régler au moyen d’un levier sous la table. A noter que c’est lui qui est à l’origine du mouvement de va-et-vient de la scie permettant de faire une coupe d’onglet.

La scie à onglet électrique : comment ça fonctionne ?

Pour de lourds travaux de découpe, la scie onglet électrique est la meilleure solution. Contrairement à la version manuelle, elle ne demande aucun effort physique tout en assurant des découpes de haute précision. 

Composée d’une table et d’un moteur guidant la lame, la scie électrique fonctionne à la manière d’une scie circulaire. Elle est positionnée sur un bras articulé simplifiant ainsi sa descente pour obtenir différentes coupes (inclinées ou droites). 

Scie à onglet coupe

Pour choisir la meilleure scie à onglet, posez-vous les bonnes questions !

Le choix d’une scie à onglet nécessite de prendre en considération plusieurs critères. A savoir, la puissance de la scie, le type de lame, la fréquence d’utilisation, son prix ou encore les accessoires supplémentaires. Pour faire le bon choix, voici les questions auxquelles vous devez répondre : 

Quel diamètre pour la lame de scie ?

Il est primordial de choisir une lame de scie de la bonne taille pour éviter les mauvaises surprises. Le choix varie généralement selon le matériau à découper (le bois ou PVC) et le nombre de dents (allant de 40 à 60). En tout cas, sachez que plus il y a de dents, meilleure sera la finition.

Quelle est la bonne puissance du moteur ? 

Ce critère concerne uniquement les scies à onglets électriques. Et contrairement aux idées reçues, ce n’est pas parce que la scie est puissante que la découpe sera plus précise et profonde. Idéalement, il est préférable de choisir une puissance oscillant entre 1 400 W et 2 000 W. Et plus le bois est dur, plus la puissance du moteur devra être élevée. 

Une scie à onglet pour quel type d’usage ? 

La fréquence d’utilisation de la scie a aussi une influence sur le choix. En effet, le modèle de la scie n’est pas le même si vous l’utilisez de manière intensive ou occasionnelle. Aussi, il est important de faire la distinction entre les bricoleurs amateurs et les bricoleurs expérimentés pour choisir la scie à onglet idéale. Pour un amateur, une scie facile d’utilisation fera l’affaire pour les petits travaux à réaliser. En revanche, un bricoleur expérimenté aura besoin d’une scie à onglet de haute qualité et puissante dans le cadre de ses travaux.

Pourquoi pas opter pour une scie à onglet radiale ?

La scie à onglet radiale se distingue de la scie classique par sa capacité à effectuer des découpes transversales. Mais aussi, ce type d’outils permet de faciliter la coupe des pièces avec d’importantes hauteurs et largeurs. Pour cela, la scie à onglet radiale est dotée d’un chariot placé sur la table permettant au dispositif de s’avancer de façon optimale. 

Quelles sont les options supplémentaires ?

En fonction de vos besoins, la scie onglet peut s’équiper d’accessoires supplémentaires comme d’un support, d’un guide laser ou d’un récupérateur de poussière. Grâce au guide laser, vos coupes seront parfaitement droites avec le laser indiquant la ligne de coupe à suivre. 

En outre, en optant pour une scie avec support, vous pouvez faire la découpe à la bonne hauteur prévenant ainsi des problèmes de dos. Enfin, la scie à onglet peut être munie d’un récupérateur de poussière pour garder l’espace de travail constamment propre.

Lame et accessoires scie à onglet

Acheter une scie à onglet, à quel prix ?

Le prix de la scie à onglet diffère en fonction des modèles :

  • Considérées comme les moins onéreuses, les scies à onglets manuelles coûtent entre 30 et 50 euros. Elles ont la particularité de demander peu d’entretien
  • Concernant la scie à onglet radiale, son prix va de 50 à 300 euros
  • Pour les scies les plus performantes, il faut prévoir un budget allant de 200 à 300 euros. 

Par ailleurs, il faut savoir que la marque de la scie a également un impact sur son prix. Parmi les meilleures marques de scies à onglets, on peut citer la Bosch GCM, la Metabo, Einhell ou encore Dewalt.